L’Argus de l’Assurance – Droit à l’oubli : « Un certain niveau de risque résiduel, pourrait donner lieu à une répartition de l’impact de ce sur-risque sur l’ensemble des risques assurés » (Pierre-Yves Le Corre) – Les Services de l’assurance

Obtenu de haute lutte, le droit à l’oubli des anciens malades du cancer devrait leur permettre d’accéder aux prêts bancaires plus facilement via la possibilité pour eux de souscrire aux assurances emprunteurs

MLR

Les réassureurs apportent, notamment par les manuels et outils de tarification qu’ils mettent à disposition de nombreux organismes d’assurance dans le cadre de relations de réassurance, un support technique régulier et étendu aux dossiers d’assurance présentant un risque aggravé de santé.

 

Curated from L’Argus de l’Assurance – Droit à l’oubli : « Un certain niveau de risque résiduel, pourrait donner lieu à une répartition de l’impact de ce sur-risque sur l’ensemble des risques assurés » (Pierre-Yves Le Corre) – Les Services de l’assurance

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>